Après mes difficultés à patronner un soutien-gorge idéal, je me suis lancée sur un patron commercial : le modèle « Shelley » de Mme Berverly Johnson.

Mon deuxième prototype présentait beaucoup de défaut, mais une base de travail qui me semblait intéressante.

Février et la Saint Valentin ont provoqué quelques floraisons hivernales de lingerie sur les blogs, mais qui restent très modestes.

Il me faut revenir sur mon patron de soutien-gorge sur-mesure pour corriger les éléments qui ne vont pas.

Dernière étape de la fabrication du soutien-gorge : poser les bretelles et les attaches dorsales.

Lors de la création du soutien-gorge, l’élastique du bas est capital : avec la bande il doit assurer 80 % du soutien (contre 20 % pour les bretelles).

Je vais poursuivre mon projet de création d’un soutien-gorge sur mesure en vous présentant en images pas à pas le montage à la machine à coudre.

Pour ce premier essai de soutien-gorge sur mesures, il me faut à présent faire un prototype. Donc des matières.

Toujours dans ma volonté de comprendre la confection de lingerie, j’ai acheté un cours sur craftsy : « Sewing bras, construction & fit », par Beverly Johnson.