Gants tricotés


J’ai tricoté des gants pour ma fille de 11 ans. Je ne suis pas encore très à l’aise avec les aiguilles, les points ne sont pas aussi réguliers que dans mes rêves, mais je suis super fière d’avoir réussi ce façonnage.

Ces temps-ci, entre sous-vêtements, gants et autres demandes telles que « je voudrais que tu me fasses une chemise blanche, maman », mes filles ont largement envahi mon temps de loisir. C’est une sacrée reconnaissance de mes compétences autodidactes lentement acquises ! 🙂

Je suis partie d’un patron de moufles simple et bien expliqué (en anglais, mais très pédagogique dans sa conception). Puis j’ai utilisé un tutorial pour monter les doigts. J’aurais pu partir directement de ce tuto pour les gants, mais je voulais ce patron de moufles pour avoir un vrai gousset qui épouse le pouce et non une forme tubulaire droite.

Le patron de base

Il y a peu de modèles de gants en tricots gratuits, et mes recherche sur Raverly ne m’ont rien ramené qui m’inspire. Du coup, je suis partie du patron de moufles MAIZE de Tin Can Knit, dans sa collection Simple qui est gratuite.

Ce patron a aussi l’avantage d’être multi-tailles, en version mitaines ou moufles :

three hands in knit mittens and mitts
MAIZE de Tin Can Knit

J’adore les patrons de cette collection, et je suis vraiment reconnaissante à la créatrice d’offrir des patrons débutants. Dès que j’arriverai à tricoter un peu plus vite et plus régulièrement, je pense que je passerai sur un de ses modèles payants 🙂

La laine et les aiguilles

Tricoté en laine un peu épaisse, modèle Kinna de Cheval Blanc (couleur Pivoine). Il m’a fallu un peu plus d’une pelote, soit environ 60 g. Pure laine, très bien pour la chaleur. Le fil est un peu mou et a tendance à pelucher quand on le manipule (genre détricoter quelques mailles) : ça ne facilite pas pour l’apparente régularité des points sur l’ouvrage fini.

Aiguilles 3 pour les côtes, 3,5 pour le reste. Tout en aiguilles circulaires, modèle knit pro démontable A l’usage, je note que la jointure entre l’aiguille et le câble vieillit mal, je ne suis pas sûre que les démontables soient un choix idéal.

J’ai travaillé en circulaire en magic loop, ce qui signifie qu’il n’y a aucune couture sur le gant. Voici une petite vidéo sur cette technique, par http://aufildesenvies.blogspot.com :

Je n’ai pas fait d’échantillon. D’une part, je ne tricote pas de façon assez régulière pour que l’échantillon ait un sens. Par exemple, le deuxième gant est tricoté plus serré que le premier, alors que j’ai fait les deux à seulement une semaine d’intervalle. Ensuite, sur ce petit modèle en aisance négative, l’étirement du tricot permet d’absorber une légère erreur de taille. Donc je suis simplement partie du nombre de mailles préconisé par le patron Maize, puis j’ai adapté les longueurs en mesurant directement sur la future propriétaire de l’ouvrage.

La réalisation

Le patron est en anglais. J’ai pris quelques notes pour un gant type, en considérant la « grille » comme étant le modèle décoratif choisi :

  • Pour un enfant, monter 28 mailles en rond (adulte : 32 à 40 mailles selon la taille des mains)
  • Réaliser le poignet en côtes 1-1 (une maille endroit, une maille envers). A un endroit, monter 3 mailles endroit juxtaposées : ce sera le futur gousset du pouce. La longueur du poignet est à choisir selon le résultat visé.
  • Après les côtes, changer de taille d’aiguille et réaliser 3 rangs selon la grille; continuer les 3 mailles endroit vers le pouce.
  • Elargir le gousset du pouce sur la zone de ces trois mailles :
    1. tricoter endroit 1 maille, ajouter une maille, tricoter endroit jusqu’à ce qu’il reste une seule maille du gousset, ajouter une maille, tricoter à l’endroit la dernière maille du gousset
    2. finir le rang en respectant la grille
    3. tricoter 1 rang du gousset en maille endroit et le reste du rang selon la grille
    4. répéter de 1 à 3 jusqu’à ce que le gousset compte 11 mailles (13 à 15 pour un adulte)
    5. placer les mailles du gousset sur un fil et les réserver : on reviendra tricoter le pouce en dernier.
  • Continuer à tricoter les mailles restantes selon la grille, sur un nombre de rangs correspondant à la hauteur de la paume de la main. S’arrêter au niveau où les doigts se séparent.

On arrive alors au point où il faut tricoter les doigts. Pour cela, il faut répartir les mailles en 4 doigts. J’ai retenu de tricoter chaque doigts sur 8 mailles, 4 devant et 4 derrière. J’ai suivi la technique de ce tuto de Ninamade :

https://www.youtube.com/watch?app=desktop&feature=youtu.be&v=7k3Jjurmveo

Dans le modèle Maize, le gousset du pouce est positionné sur l’arrête du gant, de façon identique pour la moufle droite et la gauche. J’ai choisi de décaler l’axe de la ligne des doigts, de façon à ce que le gousset du pousse soit un peu plus tourné vers l’intérieur de la paume que vers le dos de la main (comme dans la vidéo ci-dessus). J’ai donc deux gants différents et symétriques, un droit et un gauche.

Tricoter les doigts d'un gant

Pour chaque doigt :

  • Laisser les mailles des doigts suivants sur le câble
  • Mettre le même nombre de maille sur chaque aiguille, une devant et une derrière (qui porte le fil de travail en court)
  • Avec une troisième aiguille :
    1. tricoter la première maille présente sur l’aiguille de devant
    2. glisser la première maille présente sur l’aiguille de derrière avec le fil placé comme pour tricoter à l’envers (c’est très important)
    3. recommence 1 et 2 jusqu’à avoir sur la troisième aiguille toutes les mailles du doigt
  • Tricoter le doigts en faisant des aller et retour sur une aiguille (on ne tricote plus en rond) :
    1. tricoter une maille
    2. glisser une maille avec le fil placé comme pour tricoter à l’envers (c’est très important pour que le tricot soit tubulaire)
    3. recommencer 1 et 2 jusqu’à la fin du rang
    4. tourner l’aiguille et recommencer jusqu’à avoir atteint la longueur voulue pour le doigt
    5. couper le fil et avec une aiguille le passer deux fois dans chaque maille en faisant un cercle
  • Pour le doigt suivant, ajouter deux maille entre le doigt précédent tricoté et celui à faire, puis au besoin faire une réduction en tricotant deux mailles ensemble. Cela permet de faire la liaison entre les doigts, sans se retrouver avec un nombre de maille excessif qui ferait des doigts trop larges.
Tricoter le gousset du pouce d'un gant

Une fois les 4 doigts tricotés, il faut reprendre le pouce :

  • Reprendre sur l’aiguille les mailles laissées en attente
  • Ajouter des mailles pour faire le tour du trou laissé par le pouce
  • Tricoter en rond en réduisant progressivement les mailles ajoutées :
    1. tricoter les mailles laissées en attente
    2. faire un ssk (glisser une maille, glisser une maille, tricoter les deux mailles glissées ensemble)
    3. tricoter jusqu’à ce qu’il reste 3 mailles dans la zone de réduction, faire un k2tog (tricoter deux mailles ensembles)
    4. recommencer de 1 à 3 jusqu’à ce qu’il reste 12 mailles (14 à 16 pour un adulte)
    5. tricoter sur la longueur du pouce : au choix par tricot en rond ou à plat une maille sur deux comme pour les doigts
    6. à l’extrémité, tricoter les mailles 2 par 2 pour réduire leur nombre de moitié
    7. couper le fil et le passer dans les mailles deux fois en suivant le cercle pour fermer le pouce.
gants tricotés

Fini ! Il n’y a plus qu’à les porter. Et s’extasier de sa réussite 🙂

La demoiselle à qui ils sont destinés les a trouvé parfaitement chauds et confortables. En prime, la couleur est assortie à son manteau. Manquerait juste une petite broderie sur le dos des mains pour en rappeler les motifs. Je vais voir si je trouve l’élan pour cette finition.

Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *