Feuilletage : « Passez votre CAP couture »


J’ai acheté le livre « Passez votre CAP Couture ». C’est un livre édité par Eyrolles, en partenariat avec Artesane qui propose également des cours vidéo sur ce même thème, par l’auteur du livre.

Contenu de « Passez votre CAP couture »

Le livre est totalement orienté vers la préparation du CAP, sur une année scolaire. Il est divisé en 9 chapitres, chacun représentant un mois de l’année, de septembre à mai. Soit 8 mois d’étude et surtout d’entrainement, le dernier étant consacré aux révisions pour passer l’examen en juin.

Avant le chapitre de septembre, un préambule général reprend plein d’informations globales. On y trouve un descriptif de l’examen, des épreuves, du matériel, …

Mais également, pour les débutantes ou pour vérifier ses bases, les principes généraux de pour débuter en couture. Ainsi que des exercices, des gammes à répéter pour améliorer la précision et le rythme de couture (beeuuu… j’aime pas faire des gammes).

Le livre propose des accès internet à une site comprenant des informations complémentaires, dont les patrons en taille 36 – 48 (seule la taille 38 est fournie en papier avec le livre).

9 mois de travail pour préparer le CAP

Chacun des 8 premiers mois est structuré de la même façon.

Passer son CAP couture : un peu de théorie

Un peu de théorie sur l’histoire de la mode (une période différente à chaque fois) et sur les tissus.

Je m’attendais à approfondir mes connaissances : un peu raté, cette partie est très sommaire. Cela relève de la culture générale, le niveau de théorie attendu en CAP est léger. En revanche, la partie pratique est très soutenue, comme on le voit à d’autres pages.


Une partie sur le dessin technique, avec un travail d’entrainement chaque mois. Là encore, c’est succint. Le dessin de la silhouette n’est pas traité (plutôt à recopier).


Chaque mois, il y a également une partie du cours sur le patronage. Attention : on est dans le programme d’un CAP couture, il n’est pas question d’apprendre à dessiner un patron ex nihilo.

L’objectif est de savoir faire des modifications simples, par exemple :

  • allonger une jupe,
  • ajouter une patte de boutonnage,
  • redessiner une encolure,
  • définir les pièces de doublure, …

Pour la pratique, chaque mois un modèle de base est présenté. Il n’y a pas de patron fourni (mais on peut avoir des suggestions sur le site internet).

En septembre, c’est la jupe droite à pince. Le montage du modèle est expliqué pas à pas, avec des schémas et des conseils pour une couture précise. Le format me semble assez proche des (bons) schémas explicatifs des patrons pour amateurs.

L’objectif est soit d’accompagner une débutante, soit pour une couturière « loisirs » de vérifier ses techniques pour se rapprocher des standards professionnels.

Le gros morceau est le « modèle du mois ». Les photos sont très bien réalisées, les modèles font envie. L’idée est aussi de se donner du plaisir à coudre pour rendre l’apprentissage ludique.


Pour chacun de ces modèles, on est dans l’exercice phare du CAP, l’épreuve EP2 de réalisation selon une gamme de montage industrielle. Il n’est plus question de jolis schémas !

Heureusement, le livre prévoit un super accompagnement au fil des mois. Sur l’image, en blanc les lignes de la gamme telles qu’à l’épreuve.

Sur fond rose, l’explication du « comment faire », avec des schémas au besoin.

La difficulté des techniques avance dans le temps, les explications ne sont pas toujours répétées. Donc certains éléments vus le premier mois sont à refaire les mois suivants, mais sans détail. L’objectif est d’arriver à l’autonomie face à une gamme de montage à la fin du livre.


Mon impression sur « Passez votre CAP couture »

« Passez votre CAP couture » est un livre dont le titre dit clairement à quoi s’attendre. Il va y avoir du travail.

Je l’ai acheté par curiosité et avec l’espoir de trouver des trucs pour m’améliorer sans intention de passer l’examen.

Plutôt déçue : la théorie est légère, j’ai déjà mieux dans ma bibliothèque sur les tissus ou l’histoire de la mode.

En revanche, pour la partie pratique, c’est vraiment du lourd. On voit que le CAP n’est pas un truc qui peut s’improviser. Coudre à 1mm près, en s’autocontrôlant, dans le délai imposé par l’épreuve demande beaucoup d’entraînement.

Ce livre donnera donc sa pleine mesure à ceux ou celles qui sont prêts à faire les exercices, à vraiment plonger dans la pratique pour pas à pas tirer le meilleur profit des conseils et les intégrer à leur façon de faire.

Je ne sais pas encore si j’aurai ce courage. Mais les modèles proposés sont vraiment tentant, et la gamme de taille proposée en téléchargement (36-48) permet de penser qu’au-delà de l’exercice, c’est une vraie garde robe qu’on peut travailler au fil des mois du livre.

Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *