Défi 2018 – décembre : ça brille !


Dernier défi de 2018, le mois de décembre était strass, paillettes et brillants. 

Je me suis creusé la tête un moment. J’ai hésité entre la dentelle ornée de sequins et l’ajout de strass thermocollés. Mais je ne me sentais pas inspirée par ces idées. Il y a déjà beaucoup de lumières et de brillants à cette époque, je ne me voyais pas me déguiser en sapin de Noël.

Et finalement, j’ai eu une inspiration : un paysage enneigé, avec un lac gelé. Des tons de blanc, de bleu, des flocons de neige. Une fois l’idée présente, tout est allé très vite.

J’ai utilisé une chute de tissu lamé brillant bleu ciel, qui restait d’un déguisement pour enfant. Rien à voir avec les tissus de lingerie, mais s’il y’a une chose que j’ai découverte cette année avec ce défi, c’est qu’il est amusant de repousser les limites du possible et de tester de nouveaux trucs.

Par contre, il était vraiment trop raide contre la peau. Alors j’ai choisi de le doubler avec un voile coton et soie, un plaisir aérien au contact. Blanc pour rester dans le thème.

Et j’ai choisi de réutiliser le patron Ingrid, découvert avec mon défi d’octobre. Je trouvais sa simplicité, son côté naturel sans armature, adapté à l’idée de mon projet. Et j’avais très envie d’en coudre un à ma taille !!

 

 

Aussitôt pensé, aussitôt fait : il ne m’a fallu qu’un week-end pour coudre ce joli modèle. Et pour accentuer le thème « brillant », je l’ai décoré de paillettes. Amusant pour les fêtes, mais je ne recommande pas pour la lingerie : j’en mets partout ! 🙂

Le haut des bonnets est fini par un biais élastique pré-plié. Là aussi, le brillant était de mise, mais il se voit mal sur les photos.

Le résultat est à la hauteur de ce que j’avais imaginé, mariage hivernal de bleu pâle et de blanc :

Quelques photos avec le modèle porté :

       

Ce modèle crée une silhouette un peu particulière, pas forcément des plus flatteuses. En outre, les seins sont plutôt rapprochés, le pont central ne vient pas se positionner entre.

Mais qu’est-ce qu’il est confortable ! Un vrai bonheur sous des vêtements décontractés pour la fin de journée   🙂

Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. jeannine on said:

    que j aimerais pouvoir faire mes soutiens gorges
    pour un gain d argent et le confort

    • C’est nettement moins difficile qu’il n’y parait, et effectivement le gain en confort est un vrai plus. Et avec un peu d’expérience, le coût est nettement moindre, pour une qualité égale ou meilleure, que la plupart des articles du prêt à porter.