Les livres sur la couture de lingerie


J’ai récemment constaté que les livres sur la couture de lingerie commençaient à fleurir. Si vous voulez tout savoir, en fouinant sur Rascol alors que je cherchais des lames de rechange pour cutter rotatif : ils ont dédié une section au sujet. Autant dire que la librairie lingerie s’est étoffée et est devenue particulièrement accessible. Et si on craquait pour un petit bouquin au décours d’un achat de mercerie ?

Pour ceux qui préfèrent les livres reliés aux patrons pdf achetés en ligne, j’ai décidé d’essayer de faire une petite revue de livres pour une bibliothèque francophone, avec mes commentaires en prime.

Le body de Marie (15 euros)

Un seul patron (plutôt deux, vues les déclinaisons), présenté dans un livre avec illustrations et conseils pour la réalisation.

Là, j’ai craqué. Je l’ai reçu, j’en dirai plus prochainement. Première impression : la couverture est austère, mais c’est un très bel objet pour un patron. C’est mon premier achat dans cette collection de « basiques », et je ne regrette pas. Pour le prix classique d’un patron imprimé en taille réelle, on a un ouvrage détaillé avec des instructions qui s’étalent sur plusieurs pages aérées avec schémas. Les photos sont sobres et belles, les schémas aérés et très clairs.

La couture des élastiques lingerie à picot ou préplié font l’objet d’explications, de même que l’inclusion d’une dentelle, les modifications du patron, l’utilisation de tissus extensibles ou la mercerie.

Je recommande pour débuter, avec une pièce à mi-chemin entre vêtements et lingerie, histoire de débuter la couture de dessous en douceur et bien entouré(e) !

 

Apprendre à coudre sa lingerie et ses maillots de bains (15 euros)

Toujours un problème de taille ; je cite un commentaire : « Les esplications sont très bien , mais le patron inclus dans le livre est seulement en petite taille et je suis une personne de forte corpulence , je ne peut donc pas réaliser ma lingerie et mes maillots de bain avec ce patron ». Le peu que l’on voit des modèles ressemble plus à des designs adaptés à des poitrines ne nécessitant que peu de soutien.

4 ensembles de lingerie et 4 maillots de bains annoncés, en tailles 34, 36, 38, 40, 42 et 44 pour les bas et XS, S, M, L pour les hauts. Annoncé comme destiné aux débutantes, avec beaucoup de pas à pas en photos.

L’auteur, Charlotte Jaubert, est également visible sur Artesane où elle propose des cours de couture lingerie en vidéo. Dont un avec un patron grande taille 80D – 100G !

 

Crédit photos : je fais mes dessous

 

Je fais mes dessous (25 euros)

Le livre créé par Barbara Vidal, qui propose également des patrons en ligne (dont certains gratuits). Sa présentation en ligne du livre est consultable ici.

Je ne l’ai pas lu, car il y a là beaucoup de modèles qui ne me correspondent pas (le combo-short ou le kimono) ou pour lesquels j’ai déjà des patrons en grandes tailles (la nuisette par exemple, il faudra que je m’y mette un jour). En outre, les tailles s’arrêtent à peu près là où moi je commence. Donc je n’ai pas investi… mais j’ai hésité ! Pour l’instant j’ai trop de projets et pas assez de temps, mais je pourrais quand même changer d’avis   🙂

On trouve plusieurs réalisations sur internet, avec des avis positifs sur les explications. Gros avantages : la diversité des modèles, qui permet de se composer une première patronthèque.

Les patrons vont de la taille XS au XXL et du 85 A au 110 F, ce qui fait une plage généreuse.

 

 

Je couds ma lingerie : tout savoir sur les dessous de la couture (24 euros)

Je me suis demandé si je craquais, ne serait-ce que pour savoir ce qu’il y a dedans… Mais pas de détail des tailles proposées. Et puis j’ai lu un commentaire qui m’a refroidi : « les patrons ne vont que jusqu’au 44, ce qui n’est pas précisé dans le descriptif« . Merci à celle qui a ajouté cette précision, c’est en effet fort utile.

J’ai cherché un peu, j’ai vite trouvé le site web de l’auteur, Stéphanie Beaujean Effectivement, il y est mentionné que les tailles vont du 36 au 44 et du 80A au 95D. 11 patrons dont 7 de bas et 4 de haut. Attention : un message sur le blog indique qu’il manque 3 tailles sur le modèle de soutien-gorge « Sublime » (85-90-95).

Sur le site de l’éditeur, quelques photos de pages me laissent penser que les instructions ne seront pas forcément faciles pour un débutant, par exemple sur la pose de la gaine à armatures.

Les modèles ne sont pas à ma taille, je n’ai pas acheté. En outre, peu de visuel des modèles proposés. Du coup, je ne peux pas en dire grand-chose, sauf que cette parution montre le développement de l’intérêt pour la couture lingerie amateur chez les éditeurs, ce qui me ravi.

Coudre sa lingerie (25 euros)

J’en ai fait une revue détaillée dans un article précédent.

En résumé : des photos magnifiques, des patrons à taille réelle, des instructions imprécises ou incompréhensibles. Plutôt pour la beauté de l’objet et la curiosité sur la « belle lingerie cousue à la main » que pour un apprentissage concret.

Un patron que j’ai bien apprécié et que je recoudrait probablement : la culotte gainante pour ensemble rétro.

Devenir modéliste : la lingerie féminine (45 euros)

Là, on change de rubrique. J’ai lu ce livre et fait un retour il y a trois ans. A l’époque, trouver un patron ou un bouquin était bien plus compliqué qu’aujourd’hui. D’ailleurs, c’est fou comme le sujet à progressé !   🙂

Ce livre n’est pas du tout destiné aux débutants, ni même à la couture de dessous. C’est plus un manuel de cours pour étudiant en patronage. Très intéressant pour dessiner, mais avec des techniques dont j’ai découvert avec l’expérience qu’elles n’étaient pas adaptées à la gradation en grandes tailles.

Par contre, les bases logiques pour modifier un patron y sont développées.

 

Leave a comment

Répondre à Chazot Sandrine Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Chazot Sandrine on said:

    Bonjour, j’ai fait à peu près le même constat pour les lives je fais mes dessous, ou le soutient gorge ne convient pas du tout , et pour le livre apprendre à coudre sa lingerie ou les patrons ne vont pas très haut en taille. Par contre la mode pour lol, à sortie un dvd intéressant, il y a également une vidéo sur YouTube où l’on peut créer son soutif sur mesure, j’en ai fait en suivant ses explications et c’est les seuls qui m’allaient parfaitement.
    Merci pour votre blog, j’aime beaucoup. Vous avez été la personne qui , sans le savoir, m’a aidé à continuer à coudre.

    • Je vous remercie pour ce message,qui vient compléter mon article avec votre retour sur les livres et une nouvelle proposition de piste.
      Je suis très touchée de savoir que j’ai pu vous aider. Merci beaucoup de me l’avoir écrit.
      Bonne continuation dans la couture, vous souhaitant d’y trouver beaucoup de plaisir.
      Anna