Avis patron : Watson bra & bikini


Premières impressions sur l’ensemble Watson, patron créé par Cloth Habit, comprenant un soutien-gorge et un bikini. Particularité du modèle : il est conçu pour être réalisé sans armatures, entièrement en tissu extensible. Le fait de tout monter en tissu extensible nécessite un ajustement moins fin que pour un soutien-gorge classique. En termes d’ajustement, ce modèle est beaucoup plus simple qu’un soutien-gorge plus structuré, et peut donc être intéressant pour s’essayer à la lingerie. En outre, le patron comprend les deux pièces pour un ensemble coordonné.

Il faut  du jersey avec au moins 75 % d’extensibilité (un morceau de 10 cm doit pouvoir être étiré jusqu’à minimum 18 cm), et du powernet médium pour doubler la bande, devant et dos. Le powernet est conseillé avec une extensibilité maxi de 40 % (un morceau de 10 cm ne devrait pas s’étirer à plus de 15 cm).

 

Le patron en .pdf s’obtient rapidement. Les instructions sont en anglais. Il faut repérer les pages à imprimer selon sa taille pour le soutien-gorge (le bikini tient sur 4 pages avec toutes les pièces).

L’ensemble comprend 7 pièces de patron, 3 pour le bas et 4 pour le haut. Niveau difficulté, on a vu pire !

Les marges de coutures incluses au patron sont de 6 mm, sauf la partie ourlet qui est prévu avec une marge de 13 mm pour accueillir l’élastique. Le tout est facile à coudre et bien expliqué.

 

Le montage est plus simple qu’un soutien-gorge classique avec un bonnet en deux pièces qui se monte sans gaine à armature (les surplus sont simplement surpiqués).  En revanche, les principes de lingerie s’appliquent pour les élastiques, bretelles et l’attache dorsale, à moins que vous choisissiez des modalités plus typées « maillot de bain ». Dans ce cas, un élastique transparent de 1cm de large, replié dans le surplus, est un bon choix.

J’ai choisi un tissu contenant beaucoup de lycra, du type utilisé pour les maillots de bain. Mon Watson sera donc portable à la mer ! J’ai complété avec un powernet pour la bande du soutien-gorge et un morceau de jersey en coton pour doubler le gousset du bas de maillot.

A coudre, ce n’est pas difficile avec une machine standard, il faut juste choisir un point élastique (par exemple un zigzag très étroit). J’ai posé une doublure de propreté à l’intérieur pour ne pas avoir les surplus qui chatouillent, mais c’est vraiment pour le plaisir des finitions.

Le point le plus difficile est le creux du décolleté. Bien expliqué avec des schémas, un peu d’attention au moment de coudre et ça passe à l’aise.

J’ai choisi un tissu de maillot de bain, mais des élastiques de lingerie classique. Le résultat est un mix intéressant, sympa comme bikini pour la plage. En revanche, pas l’idéal pour nager : les élastiques ont moins de tenue que ceux d’un maillot, ce qui provoque une légère tendance à perdre la culotte en cas d’élan un peu brutal dans l’eau. A éviter pour la nage tonique avec palmes.

En revanche, le modèle est très confortable à porter. J’ai été agréablement surprise par les bonnets triangulaires, qui grâce à la large bande dessous assurent une bonne tenue et un chouette décolleté !

Pour ce qui est du haut, la tenue est confortable. Je n’irai pas jusqu’à sautiller avec, car le lycra ne donne pas un soutien très fort, mais globalement je me sens bien.

Je l’ai testé et retesté avec plaisir l’été dernier : le niveau de soutien est limité pour les grands bonnets, mais il n’en faut pas beaucoup pour lézarder sur la plage… et la silhouette donnée au seins par ces bonnets en triangle est sympa.

La culotte quand à elle est couvrante, sans trop non plus. Un bon compromis pour un modèle très simple.

Globalement, une réussite que j’ai eu plaisir à porter à l’été (j’ai vraiment un gros retard sur le blog). Est-ce que je le referai pour moi ? Je ne sais pas, l’usage reste limité : pas assez de maintien pour un soutien-gorge du quotidien, pas adapté pour nager en piscine…

Mais j’en ai déjà fait deux autres pour offrir !   🙂

Leave a comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Tu es géniale ! Merci pour cet article clair et détaillé et bravo pour les réalisations et photos ! J’avoue que c’est un peu déprimant de trouver uniquement des blogs de jolies filles en 36 38 !
    Merciiii !

    • Merci, merci, merci ! C’est super encourageant !!
      Coudre pour soi, c’est aussi apprendre à connaître et apprécier son corps, au-delà de ses mensurations !